La découverte de quelques sites protégés du Sri Lanka

Terre de près de 65 600 km², le Sri Lanka est une excellente destination pour explorer de nouveaux horizons et échapper aux tracas de la vie quotidienne. Cet État insulaire du sous-continent indien est reconnu pour ses magnifiques paysages et ses parcs nationaux exceptionnels. De nombreuses réserves naturelles s’y trouvent et cela constitue une des raisons qui amènent les voyageurs dans ce pays. Un séjour au Sri Lanka promet aux routards des moments riches en aventure et en dépaysement. Pour commencer une escapade sur le territoire sri-lankais, les globe-trotters sont invités à rejoindre le parc national de Horton Plains. Ce site protégé est situé à proximité de la ville de Nuwara Eliya et couvre une superficie d’environ 31,6 km². Les randonneurs apprécient certainement cet endroit, car ce dernier abrite des massifs montagneux, dont certains culminent à 2 200 m. Une virée pédestre sur les lieux permettra aux marcheurs de croiser quelques animaux comme le cerf, le macaque à toque et le sanglier sauvage.

En route vers le parc national du Bundala

Pour poursuivre leurs séjours au Sri Lanka, les routards pourront se rendre au parc national du Bundala. Les nouveaux venus y seront impressionnés par la splendeur du paysage composé de vastes lagons, de marécages et de forêts luxuriantes. Ce site protégé promet une totale évasion et propose différentes activités à faire. Sur les lieux, les vacanciers auront la possibilité de faire une petite croisière sur le cours d’eau Kirinda. Au cours de cette promenade, ils s’y adonneront à la pêche à l’anguille bicolore ou au chanos. Dans cet endroit, les touristes pourront aussi profiter d’une balade à dos d’éléphants. En outre, cette réserve séduira certainement les voyageurs passionnés d’ornithologie, car elle constitue un important sanctuaire d’oiseaux. Plus de 100 espèces d’anatidae ont été recensées dans les zones humides du Bundala, dont certaines sont des migratrices. Les globe-trotters ne manqueront pas non plus d’y apercevoir d’autres espèces, pour ne citer que le flamant rose, le cormoran de vieillot et le héron cendré.

Le parc national de Minneriya, une adresse à ne pas manquer

Séjourner au Costa Rica serait incomplet sans faire un tour dans le parc national de Minneriya où les touristes termineront leur voyage. Cette réserve naturelle se trouve dans un cadre verdoyant époustouflant, au nord de la province centrale du Sri Lanka. Elle a été créée dans le but de protéger la faune de la zone environnante et le réservoir d’eau du Minneriya. Ce bassin a été construit par le roi Mahasen au IIIsiècle. Il constitue un véritable paradis pour les pachydermes. En se rendant sur les lieux durant la saison sèche, entre les mois de mai et septembre, les visiteurs apercevront plus de 500 éléphants sauvages. Ces herbivores s’attroupent autour du réservoir d’eau pour se baigner et se nourrir les hautes herbes qui poussent sur les rives du bassin. À part cela, ce parc abrite d’autres espèces animales qui se réfugient particulièrement dans la forêt. Parmi les espèces à observer dans la végétation du site figurent le léopard, le paresseux et le macaque à toque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *