La Lozère : des paysages à couper le souffle

Pour celui qui aime les étendus sauvages, la randonnée, le sport de pleine nature ou encore les vacances au vert, la Lozère est le territoire idéal. En effet, peu de départements en France regorge d’autant de contrées encore sauvages et si différentes.

Le département de la Lozère regroupe pas moins de 4 régions géographiques complètement uniques : la Margeride, l’Aubrac, les Causses, les Cévennes. Celui-ci est en outre détenteur de records comme le département le moins peuplé de France avec moins de 77 000 habitants ou encore à l’altitude moyenne la plus élevée (environ 1000 mètres en moyenne).

Les 4 régions géologiques

Les Cévennes

A cheval sur plusieurs départements (Gard, Ardèche, Haute-Loire), les Cévennes sont un territoire emblématique de la Lozère. Connue de nombreux randonneurs, les Cévennes offrent des paysages montagneux à couper le souffle. Ce territoire a été rendu célèbre par différentes histoires : celle de la guerre des Camisards, celle à l’origine du Chemin de Stevenson (l’écrivain Robert Louis Stevenson qui publie un récit de voyage intitulé Voyage avec un âne dans les Cévennes).
Les paysages en bancels, tout en schiste et châtaigniers et montagneux font de ce lieu des vacances dépaysantes et uniques.

L’Aubrac

Une partie de l’Aubrac est lozérienne, l’autre étant aveyronnaise (une partie est également dans le Cantal). Cette large étendue de prairies d’altitude parsemée de burons est un appel au calme. Constituée de basaltes, de rivières et de lacs, elle culmine à 1469 mètres.

Connue grâce à ses paysages verdoyants et ses vaches paisibles posant au bord des lacs, l’Aubrac est la terre du couteau Laguiole qui tire son nom de ce village montagnard. Autre curiosité locale à ne pas manquer : l’aligot, mélange de tome fraiche et de pommes de terre.

La Margeride

Au nord du département se trouve la Margeride, pays du Loup du Gévaudan. Très boisée, cette partie de la Lozère est parsemée d’énormes roches granitiques (le granit que l’on utilise par exemple pour les plans de travail de cuisine comme ici). La Margeride est célèbre d’une part pour son foyer de résistance pendant la 2nde guerre mondiale au Mont Mouchet mais également avec l’histoire de la Bête du Gévaudan, dont la légende n’a toujours pas été percée.

Les Grands Causses

Cet ensemble de Causses entre Cévennes et Margeride sont de vastes plateaux arides percés de grottes et d’avens. Les emblématiques Gorges du Tarn coulent entre 2 grands Causses (Causse de Sauveterre et Causse Méjean). Ces plateaux calcaires se situent légèrement en-dessous de l’Aubrac en altitude même s’ils sont quand même considérés comme de la moyenne montagne. Une grande partie de ces Causses font partie du Parc National.

Les curiosités de la Lozère

Outre les différents paysages qui confèrent à la Lozère une attraction à eux seuls, de nombreuses curiosités existent :

C’est le cas par exemple du parc à loup et de la réserve de bisons installés sur la Margeride à cause du climat similaire aux contrées froides. On retrouve également la cascade du Déroc en Aubrac, l’aven Armand ou la grotte de Dargilan sur les Causses, le Mont-Lozère, le lac de Saint Andéol, les détroits des Gorges du Tarn, des plus beaux villages de France comme Sainte Enimie, des ensembles de dolmens et menhirs et bien sûr l’accès à tous les sports de plein nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *