Quelques astuces pour un voyage réussi en Guyane

 Plus les destinations touristiques sont loin, plus elles attirent. En effet, une destination lointaine est toujours intéressante pour des vacances, surtout pour la famille. Ainsi, un voyage en Guyane obtient toujours l’unanimité. Néanmoins, il faut s’y préparer dans la mesure où la Guyane est une région française se trouvant à plus de 7 000 km de la France.

Qu’est-ce qu’il y a à savoir sur le pays de destination ?

La Guyane se trouve sur le continent sud-américain. Elle a toutes ses spécificités pour pouvoir attirer des touristes tout au long de l’année. En effet, le pays est à l’abri des cyclones. Il est donc tout à fait possible de parcourir les 8 millions d’hectares de forêt amazonienne, du moins une partie. Mais, là où c’est possible, c’est la visite de la bande côtière de 320 km avec près de 80% de la population qui y vivent.

Mais avant le départ, il faut quand même avoir une certaine connaissance du pays de séjour. La période idéale et indiquée pour y voyager est la mi-juillet à fin novembre. C’est la saison sèche et elle est favorable pour un voyage en famille. Quant à la saison des pluies qui est de janvier à février, c’est l’occasion du carnaval.

La location voiture aéroport Guyane est possible, tout comme dans les autres agences en ville. C’est pratique dans la mesure où la durée du vol Air France-Cayenne (la capitale) est de 9 heures environ. Pour le décalage horaire, quand il est midi à Paris, il est 7 h en été en Guyane et 8 h en hiver. Enfin, la langue française est la mieux parlée dans le pays.

Où aller et quoi visiter en Guyane ?

En Guyane, aussi bien sur la côte qu’à l’intérieur du pays, les itinéraires de visites et les attraits touristiques ne manquent pas pour les voyageurs qui viennent de débarquer. Toutefois, ils sont fonction de la durée de séjour et aussi du budget disponible.

Qu’importe, les quelques suggestions suivantes sont proposées :

  • Le Jardin botanique de Guyaneabrite plus de 250 espèces d’orchidées guyanaises et de nombreuses espèces d’aracées et de broméliacées ;
  • Le Zoo de Guyane avec des espèces uniques de plus de 450 animaux issus de 75 espèces différentes avec des abris en cas de pluie ;
  • Le Centre d’archéologie amérindienne, témoignage de la culture amérindienne : Roches gravées de la Carapa, bancs rocheux avec des gravures de la période précolombienne ;
  • La réserve naturelle régionale Trésorsur une superficie de 2 500 hectares d’une stupéfiante biodiversité : reliefs, eau, forêts, savanes et collines ;
  • Le Pont du Larivot, un viaduc à poutres précontraintes et posttension est long de 1225 mètres, composé de 35 travées sur la rivière Cayenne ;
  • Le Parc animalier de Macouria de 300 ha avec des animaux amazoniens en semi-liberté de 120 espèces différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *